Accueil Nous contacter Recherche : Recherche avancée

Cholet !

Historique

Ses célébrités

L'élégance et la créativité

L'économie et l'industrie

Vers l'international

Cholet et le Choletais en photos



L'évènementiel du Choletais



Se divertir



Le Coin des Enfants



Se loger



Se régaler



Infos pratiques



La Communauté d’Agglomération



Vos Week-ends – vos Séjours






Abonnez-vous à la newsletter de l'Office de Tourisme du Choletais.
Version imprimable de cette page.

Une histoire trop grande pour tenir dans un mouchoir

Vous êtes ici : Accueil > Cholet ! > Historique > Une histoire trop grande pour tenir dans un mouchoir

Construite sur l’emplacement de sites préhistoriques, Cholet commença sa carrière textile dès le XIIe siècle sous le règne de Saint Louis, grâce à la culture du lin. Au XVe siècle, Antoinette de Magnelais, cousine d’Agnès Sorel et maîtresse du Duc de Bretagne François II dont elle eut trois enfants, fit de Cholet le rendez-vous des plaisirs et des réjouissances.


Pendant la Révolution

Lorsqu’éclata la Révolution, Cholet accueillit favorablement les idées neuves. Mais entraînée dans l¹insurrection de l’Ouest, elle fut successivement prise et reprise par les Blancs, sous les ordres de Cathelineau, Stofflet, d’Elbée, Bonchamps, Charette, Sapinaud, La Rochejacquelein et Lescure, et par les républicains appelés les Bleus à cause de la couleur de leur uniforme. Les aléas de cette « Guerre de Géants » selon les mots de Napoléon, lui valurent d¹être brûlée 4 fois. Après la « Virée de Galerne » qui devait mener les Vendéens jusqu¹au Mans, puis Granville, le combat de Savenay vit la destruction et le massacre par Westermann de l¹Armée Catholique et Royale. C¹est de Cholet que partirent en janvier 1794 les Colonnes Infernales du Général Turreau.
La Rochejacquelein est tué près de Cholet, à Nuaillé.

La paix et un nouveau départ

La paix ne reviendra que beaucoup plus tard, lorsque Bonaparte reconnaîtra la place de la religion par le Concordat. Il appartiendra au Général Travot d¹être le pacificateur de la Vendée. Cholet, reconnaissante, donnera son nom à la principale place de la Ville.
Onze négociants sollicitèrent l¹aide financière du Directoire. Grâce à leur initiative, il suffit d’à peine dix ans pour que Cholet soit de nouveau considérée comme la capitale de la région.

L¹insurrection de 1793 a laissé des traces indélébiles, raisons pour lesquelles les Choletais n¹ont pas attendu les bienfaits de la politique d¹aménagement du territoire pour organiser leur espace.

Et même si la réconciliation a été scellée avec la République depuis bien longtemps, il demeure chez eux une méfiance naturelle envers le pouvoir centralisateur. Celle-ci explique que les choletais ont toujours trouvé en eux-mêmes les ressources nécessaires à leur développement.



Mentions légales-Plan du site-English Version English-English Version Español